Annick Chenu

 

Annick chenu

 

 

 

Artiste autodidacte, je dessine depuis que je suis en âge de tenir un crayon.

A quinze ans je crée mes premières peintures.

A ma majorité je me tourne vers les pastels secs m’inspirant essentiellement de photos de paysages.

A la mort de ma mère en 1989, je reviens à la peinture acrylique. Je chercherai ma voie pendant plusieurs années. C’est lors de l’exposition de Miro au Grand Palais en 2004 que se produit le déclic. A partir de là, je dessine à l’encre sur des papiers artisanaux.

Dans mon atelier à Vauréal, je tire mon inspiration  des mouvements : d’un corps, d’un geste, d’une trace, d’une calligraphie.

Après avoir réalisé le dessin central à l’encre noire, le cloisonnement intérieur et les couleurs glissent, « coulent » selon la gravité (au sens physique) imposée par les lignes.

Les couleurs chaudes sont posées en premier. Les verts et bleus complètent l’ensemble.

Vient ensuite le fond traité avec des pastels, secs ou à l’huile, en grands aplats bleus ou rouges-orangés étalés au doigt, repris à l’estompe, au pinceau : plusieurs couches seront ainsi déposées. Enfin le titre qui, pour moi, fait partie intégrante du tableau.

Depuis 2013, je m’initie à différentes techniques de gravures dans l’atelier Sfumato de Corinne Forget à Montreuil. J’explore un nouveau territoire : le noir et blanc. Reste tout de même un point commun : le travail de la ligne.

 

 

Annick Chenu, artiste peintre illustratrice graveur

N° d’affiliation à la Maison des Artistes : L842482

N° de SIRET : 53325071800012

 

Revenir aux adherents 2